Diin Lama France : 8, chemin de Canot 25000 Besançon: diinlamafrance@yahoo.fr

Devenir adhérent

Cliquer ici


Le village

Tangassogo est situé à quelques kilomètres de la frontière du Ghana, 6000 habitants.

6000 habitants

Taux de scolarisation de 50%

Architecture et peintures murales Kasséna

Complexe scolaire et collège

11 hameaux

Les peintures murales

Dans la société Kassena, la peinture murale est une tradition encore très présente.

Ce sont les femmes de la concession qui procèdent collectivement à la décoration extérieure des habitations selon des techniques qui peuvent être différentes.

À Tangassogo, les peintures sont particulièrement bien conservées.

Dans la technique traditionnelle encore très utilisée en pays Kassena, les femmes appliquent un enduit de quelques centimètres d'épaisseur constitué d'argile et de bouses de vaches mélangées à l'eau. Des motifs sont ensuite tracés sur ce fond à l'aide de différents mélanges d'eau et de graphite, de latérite, ou de kaolin...

La dernière opération consiste à passer une couche de "vernis" naturel à base de décoction des cosses de néré.

La technique contemporaine de décoration utilise le goudron. Les femmes peignent les motifs décoratifs sur un fond blanc constitué de poudre de kaolin mélangée à l'eau.

Si une large place est laissée à l'imagination et à l'improvisation, la plupart des motifs symbolise de manière abstraite des éléments ayant une signification forte pour les KASSENA (feuilles de mil, tambours, filets de pêche, calebasses...)

À l'intérieur de la concession, la vie s'organise autour des habitations traditionnelles qui comptent de nombreux toits en terrasse.

Texte Christian Jeantelet


 

Christian Jeantelet

Son blog

Découvrir Tangassogo

Tangassogo